5 conseils pour bien choisir votre prévoyance profession libérale

5 conseils pour bien choisir votre prévoyance profession libérale

Contrairement aux salariés, les professionnels libéraux ne sont couverts systématiquement que par leur affiliation au Régime Social des Indépendants (RSI) qui leur fait profiter d'une assurance maladie-maternité. Pour bénéficier d'une couverture plus étendue en cas de décès, d'invalidité ou d'incapacité, ils doivent souscrire à une prévoyance profession libérale.

Pour une personne non avertie, il est difficile de comprendre les subtilités au contrat. Ce qui vous expose des risques de souscriptions de garanties inadaptées à votre condition. Voici donc 5 conseils pour vous permettre de bien choisir votre prévoyance profession libérale.

Contrat indemnitaire ou contrat forfaitaire

Lorsque vous souscrivez à un contrat indemnitaire en cas d'invalidité, d'incapacité ou de décès, le montant de l'indemnité qui vous sera versé sera majoré des montants des indemnités dus par la sécurité sociale et tous autres régimes complémentaires.

Avec un contrat forfaitaire par contre, le montant de l'indemnité ne sera sujet à aucune majoration. Elle est versée intégralement suivant une base fixe et vient plutôt s'ajouter aux indemnités de votre régime obligatoire.

Vous avez donc plus intérêt à souscrire à un contrat forfaitaire qui vous garantit une indemnité plus consistante.

Barème professionnel ou croisé

Dans un contrat de prévoyance, le taux d'invalidité est calculé sur la base d'un barème. Celui-ci peut avoir soit un caractère professionnel, soit un caractère mixte (professionnel et fonctionnel).

Le barème professionnel est une évaluation exclusive de l'impact de votre incapacité sur votre activité professionnelle. Opter pour un barème exclusivement professionnel vous permet de jouir d'un taux plénier contrairement au barème mixte.

Ce dernier considère plutôt l'ampleur de l'incapacité à la fois sur les plans fonctionnel et professionnel, le caractère fonctionnel ne dépendant pas de votre métier. Les deux taux sont alors croisés pour évaluer le taux d'invalidité finale.

Contrat avec ou sans exclusions

Lorsque vous souscrivez à une prévoyance profession libérale, les conditions générales mentionnent les différentes pathologies donnant droit à une indemnisation. Lorsque le contrat est sans exclusion, vous êtes couvert, quel que soit la cause de votre invalidité ou de votre incapacité. C'est généralement rare. Raison pour laquelle il est préférable de toujours vérifier les exclusions au contrat.

Dans un contrat avec exclusions, les conditions générales prévoient une liste des pathologies pour lesquelles il n'y aura pas indemnisation. Cette liste varie d'un assureur à un autre. Si vous pratiquez des sports dangereux à titre professionnel par exemple, Filiassur a prévu la liste des activités qui ne sont pas couvertes en cas de perte totale ou irréversible d'Autonomie.

Clauses d'abattement ou de cessation de la rente

Dans un contrat prévoyance profession libérale, le montant de la rente est normalement versé à 100%, mais ce n'est pas toujours le cas. Certains contrats prévoient en effet l'abattement du montant de la rente, voire la suppression de son versement.

Vérifiez que le montant de votre rente n'est pas réduit au cas où vous reprenez une activité différente de celle que vous exerciez au moment de la souscription. De même, soyez attentifs aux clauses prévoyant une limite d'âge. En fonction des garanties auxquelles vous souscrivez, Filiassur vous propose une limite d'âge allant jusqu'à 75 ans.

Initiative de la fin de la prévoyance

La plupart des contrats de prévoyance imposent le respect d'un préavis à une date d'échéance fixe. Ça peut être handicapant lorsque vous souhaitez résilier votre contrat avec cet assureur. Alors, préférez les contrats dans lesquels vous pouvez résilier le contrat à tout moment.